À PROPOS DE NOUS

Déjà plus de 15 ans à répondre à vos besoins!

NOTRE HISTOIRE

Octobre 2006 : Isabelle-Eugénie Lafortune et Pascal Desroches, alors décorateurs/accessoiristes sur le tournage d’Occupation Double, décident d’unir leurs forces afin d’implanter un nouvel entrepôt de location de décors et d’accessoires de scène sur l’île de Montréal. Trois mois plus tard, leur local de 1 000 pi2 situé dans les entrepôts de Cité 2000 est rempli à plein capacité de panneaux de décors grâce à l’âme généreuse de Richard Perreault, coordonnateur à TVA, qui a prêté main forte aux deux jeunes passionnés afin d’assembler leur inventaire.

Janvier 2007_edited_edited.png
Juin 2007.jpg

Juin 2007 : Déménagement du petit lot de panneaux au 5600 rue Hochelaga dans un local de 6 000 pi2. Les deux associés travaillent sur leurs productions respectives pour faire vivre l’entrepôt. Afin d’officialiser leur rêve, ils décident d’incorporer la compagnie sous la bannière de Zoom In Décor. Au cours de l’année suivante, l’entreprise s’agrandit et loue des locaux supplémentaires : 2 500 pi2 pour entreposer l’inventaire qui ne cesse de prendre de l’ampleur, de même qu’un autre 3 000 pi2 qui sert d’atelier de construction pour la production Dieu Merci.

2009 : Les deux associés prennent des chemins différents et Zoom In Décor est dissoute. Par un heureux hasard, Alain Dion, directeur technique, fait découvrir le 9500 boulevard Saint-Laurent à Isabelle-Eugénie. Ancien hôpital de vétérans lors de la Seconde Guerre mondiale, le local de 60 000 pi2 possède un cachet incroyable. C’est un coup de cœur, les dés sont lancés : plus de 175 jours de rénovations, 125 gallons de peinture et de vernis, 600 tubes fluorescents, des kilomètres de câbles électriques et la construction d’un monte-charge occupent peintres, électriciens et soudeurs. 

2010.jpg

Mars 2010 : La compagnie fait le lancement officiel d’un premier plancher de décors et d’accessoires, d’une superficie de 22 500 pi2 : DJ, traiteur, éclairage gracieuseté de Solotech, plus de 200 personnes défilent au cocktail d’ouverture, qui inaugure par le fait même le nouveau nom de la compagnie. C’est un succès, Télé Ciné Montréal est née.

2009.jpg
2011.jpg

Mars 2012 : La compagnie termine tout juste de s’installer. Les deux dernières années furent une vraie chasse aux trésors : fins de productions, ventes de garage, encans, dons d’amis, marchés aux puces, l’inventaire de Télé Ciné Montréal prend de l’ampleur. Deux autres planchers sont maintenant accessibles, un de 22 500 pi2 ainsi qu’une mezzanine de 8 000 pi2, pour une superficie totale de 61 000 pi2. L’endroit, de par son immensité, devient le plus grand espace de location de décors et d’accessoires au Québec.

Avril 2013 : Télé Ciné Montréal quitte le 9500 boulevard Saint-Laurent pour le 8660 8e avenue : 70 camions de 53 pi, 60 emballeurs et 2 500 livres de papier d’emballage plus tard, ça y est, la compagnie est enfin relocalisée. Un financement de la SODEC permet de défrayer une partie des coûts du déménagement, qui s’élèvent à plusieurs centaines de milliers de dollars.

1556360_443181342449720_613093850_o_edited.jpg
Devanture TCM.jpg
1557423_443181529116368_1920959367_o_edited.jpg

2017 : Télé Ciné Montréal se lance dans le domaine de l’événementiel. Durant l’année qui suit, l’équipe permanente s’agrandit et l’entreprise est de plus en plus présente sur les réseaux sociaux. L’étendue des services s’élargit grâce à un partenariat avec une compagnie d’animation et de personnages en événementiel, plusieurs sous-traitants officiels viennent consolider l’équipe et la compagnie fait l’acquisition d’un camion cube de 14 pi afin d’offrir un service de livraison à ses clients. 

Télé Ciné Montréal est une entreprise montréalaise qui, par le recyclage, a su démontrer dès le départ son engagement envers l’environnement ainsi que son désir profond de donner une seconde vie à une multitude de décors et accessoires, patrimoine des artisans du milieu du cinéma et de la télévision.

Fin octobre 2012 : Coup de théâtre, un avis de réserve est émis sur l’immeuble par la Ville de Montréal. Une à une, toutes les compagnies siégeant au 9500 boulevard Saint-Laurent sont expulsées Les quatre mois qui suivent sont une bataille intensive pour sauver Télé Ciné Montréal. La compagnie n’obtient pas gain de cause, mais un local de 46 000 pi2 est finalement déniché dans le quartier Saint-Michel.

2015 : Télé Ciné Montréal gagne à nouveau en superficie et prend possession du deuxième étage de l’immeuble, qui est maintenant occupé en entier par l’entreprise. Ce sont à nouveau 60 000 pi2 qui sont fréquentés par les personnes qui œuvrent dans le milieu de la télévision, du cinéma, du théâtre et de la publicité.

1412635_443181079116413_315540998_o_edited_edited.png
2018_edited.jpg

Printemps 2020 : La pandémie de COVID-19 frappe le milieu artistique de plein fouet et Télé Ciné Montréal n’est pas épargnée. Les temps sont durs, l’aide se fait attendre, il est même question de mettre la clé sous la porte. Isabelle-Eugénie multiplie les sorties dans les médias afin de sensibiliser les divers paliers du gouvernement, en vain. Malgré tout, la générosité du public permet à l’entreprise de passer à travers la tempête. Les tournages reprennent, les clients reviennent, Télé Ciné Montréal est là pour durer.